Il faut le reconnaitre, certaines fois, on peut prendre plaisir lors d'un repas d'affaire. Si j'ai pousse un coup de gueule il y a quelques mois maintenant, il m'est difficile de me plaindre du repas que j'ai eu hier... encore moins d'un autre que j'ai fait en avril.
Pour celui d'avril, je ne me rappelle plus de la note que notre directeur a du payer... mais elle etait salee et le repas, ma fois fort agreable dans un cadre superbe : dernier etage du plus haut immeuble de Nagoya, avec vue sur les cuisines au travers d'une cave a vin vitree d'un cote, vue sur la ville de l'autre. Voici le menu ci-dessous :

CIMG8347 CIMG8348

Les vins etaient a la hauteur... mais, pour etre honnete, la cuisine m'a paru un peu inegale... toujours d'un tres haut niveau en ce qui concerne l'execution mais parfois un peu legere en ce qui concerne les saveurs - en comparaison, le repas qu'Armelle et moi avons fait chez Robuchon m'a plus convaincu... d'accord, je fais un peu le difficile, mais a ce niveau de prix, je pense qu'on peut se le permettre !
Pas de menu pour le repas d'hier, juste un lien vers le restaurant ou nous sommes alles a Kawasaki, le Ruby, sorte de fusion entre un restaurant italien et francais ou tous les plats ont ete tres bien executes (foie gras, pates al dente aux oursins et crabe, un agneau qui fondait dans la bouche... j'arrete ici). On a bu de tres bons vins blancs italiens qui n'avaient pas a rougir de la comparaison avec nos productions francaises... il faut le dire !
Je ne sais pas combien ca a coute cette fois (même si a priori, c'était plus de 10.000 yens par tete sans le vin), mais la cuisine etait vraiment tres agreable et il y a des chances que j'y retourne avec Armelle (il faudra juste trouver une bonne occasion le justifiant)... peut-etre pas si loin, ce restaurant ayant d'autres antennes dans Tokyo.

Ces repas vallent-ils vraiment la depense? Vous vous rappelez peut-etre qu'il y a quelques mois j'ai emis des doutes sur leur utilite (il faut avouer que celui qui m'a fait raler etait plus un pot d'adieu qu'autre chose... possible raison de mon enervement). En ce qui concerne le premier repas a Nagoya, je ne suis pas sur que le resultat en terme de business soit a la hauteur de la depense. En ce qui concerne le repas d'hier, il a par contre a ete particulierement interessant, melant discussion d'affaire et discussion plus privee permettant de creer une intimite... je pense que lui a ete profitable et meritait l'investissement financier ainsi que le sacrifice en ce qui concerne la vie privee... tant que ca ne se repete pas trop souvent !

Ce midi, changement de decors. Comme nous etions entre collegues et qu'il fallait manger vite, nous avons mange des gyozas dans une petite echoppe d'Utsunomiya... ca semble etre une specialite locale ! Ils etaient tres bons, le set en comportait des grilles (la version la plus courante, sauf qu'ici, la pate etait un peu plus epaisse, comme je l'aime a vrai dire) et des bouillis (c'est plus rare, ceux-ci avaient une pate verte, c'est encore moins courant !). L'echoppe semble etre une bonne adresse, notre voisin a meme achete des gyozas a ramener chez lui, ca m'a surpris ! Le lien vers un descriptif de ces raviolis ici (je n'ai pas trouvé de lien spécifique sur la variété japonaise, il faudra que je cherche un peu plus... de toute façon, un article sur les pates au Japon est un preparation pour la rentrée... il y a matière à dire sur le sujet !).