blogCIMG9139_rsC'est donc apres sept annees au Japon que j'ai passe le pas: aujourd'hui, j'ai recu mon permis de conduire japonais .  Pourquoi donc? He bien j'ai besoin d'un permis de conduire international, et residant au Japon depuis plus d'un an, je ne peux le recevoir en France. Passage oblige donc! (ce qui est rigolo, c'est que je peux conduire avec mon permis japonais en France maintenant!)

J'avais fait traduire mon permis de conduire a l'Ambassade de France il y a deux semaines, puis je me suis rendue hier au centre de Samezu...Presque inutile de se munir d'un plan pour s'y rendre, le chemin est tres bien fleche! c'etait tres amusant tant il y a de panneaux tous les 50 metres au debut...malheureusement, au plus gros croisement, il n'y en a plus... la population locale etant serviable, un petit bonhomme m'a guide jusqu'a ce qu'on appercoive le building du bureau des permis de Samezu! je vous donne le truc: quand vous ne voyez plus de fleche, prenez a droite!

blogCIMG9123_rs blogCIMG9124_rs blogCIMG9125_rs

blogCIMG9117_rs blogCIMG9116_rs blogCIMG9114_rs blogCIMG9113_rs

Et si vous ne trouvez pas les fleches des petites rues etroites, laissez vous guider par les voix des petits photographes qui vous invitent a vous faire tirer le portrait pour le permis de conduire. Notez que pour chaque demarche, le format de la photo d'identite demandee sera different (4X5 pour un permis international, 3X2,4 pour le permis japonais...et le format est encore different pour le renouvellement du permis!)

blogCIMG9121_rs blogCIMG9120_rs blogCIMG9119_rs

J'avais lu au prealable plusieurs recits sur les demarche pour le permis dont celui de cable dernierement...Et bien il faut croire que j'ai eu de la chance, car cela n'a pas ete aussi penible que ce a quoi je m'etais preparee. Il n'y avait pas vraiment foule... (cinq-six personnes devant moi tout au plus)...quand je suis partie, quelque personnes qui etaient arrivees avant moi attendaient encore leur tour. C'est bien simplifie pour les Francais...

Tous les agents ont ete bien agreables. A mon arrivee, on me dit de me rendre au guicher 27 du deuxieme etage. Premiere blogCIMG9097_rsetape: demander au guichet un numero de passage, il n'y a pas de machine automatique pour nous distribuer le bon de passage...trop peu de personnes viennent sur une journee j'imagine (quand on recoit le numero 9, on est bien contents...surtout compare avec le numero 397 qu'on retire de la machine automatique a 9h20 quand on va au renouvellement des visas au bureau d'immigration!)

Un petit quart d'heure d'attente avant qu'on ne m'appelle. Je presente mon permis de conduire, mon passeport, une photo d'identite puis ma gaijin card ...je reponds au questionnaire que le guichetier me remet: Avez vous deja possede un permis de conduire japonais auparavant? Avez vous deja conduit sans permis au Japon? Avez vous deja eu un accident de la circulation en etant en tord au Japon? Avez vous deja eu une contravention au Japon?...

Le petit monsieur prend tous mes papiers (il ne veux pas des jolies photocopies que j'avais prepare au cas ou...) et me demande d'attendre.

Une vingtaine de minutes plus tard a peu pres, il me rappelle, et me remet un formulaire. Mon nom en japonais est transforme en "Amelie, Nancy, Christenne"! Je dois aller faire le test de la vue au rez-de chausse, payer, puis revenir a son guichet.

442201_picJe m'en vais donc faire ce fameux test de la vue. Je cligne 20 fois des yeux pour reajuster mes lentilles...le test est repute simple (tout le monde le dit), mais quel est le niveau de simplicite de ce test? Pour un test visuel, les japonais utilisent l'echelle optometrique de Landolt (ci contre)

Le processus de verification prete a sourire. Une dizaine de personnes tout au plus sont devant moi, et chacun son tour, passe le test. Vient mon tour. Le monsieur me demande de regarder dans la grande boite, et je vois le tableau lumineux de landolt, a 50 cm de moi, avec les anneaux en grand. Un rond s'allume, il doit faire au moins 15cm de diametre, et je dois dire si 'anneau est blogCIMG9100_rsouvert a gauche, a droite, en haut ou en bas. L'operation est repetee sur 3 anneaux (le plus petit etant de 3-4cm de diametre environ!). Mon plus gros probleme pour ce test n'etait donc pas mes blogCIMG9110_rslentilles de contact, mais ma confusion permanente pour distinguer ma gauche de ma droite ...en japonais! (deja que je les confond en Francais!) Mon predecesseur sur la machine ne parlant pas japonais (a priori Americain vu l'accent!), avait reussit a bien memoriser les mots "haut" (上 "Ue") et "bas" (下 "shita") mais a eu un peu plus de mal quand le rond a ete ouvert sur la gauche...le mot Hidari (左) s'est transforme en Hilary (Clinton?)! Pas grave, le controleur a compris ce qu'il voulait dire... La deuxieme partie du test commence, une led s'allume, je dois dire la couleur... bleu...jaune...rouge (j'imagine que cette led ne peux reproduire que les couleurs primaires). J'ai tout bon, 20 secondes, un tampon, je peux continuer mes demarches! (j'ai mis plus de temps a aller et revenir qu'a passer l'examen en lui meme!)

blogCIMG9099_rsJe remonte au deuxieme, paye les timbres fiscaux representant la mairie de Tokyo (4500 yens) et repars faire la queue a mon premier guichet 27.blogCIMG9101_rs

C'est a ce moment la que j'ai vu une cinquantaine de petit jeunes venir recuperer leur graal, le papier comme quoi ils avaient le permis de conduire...les sourires etaient au rendez-vous! (Je n'en ai vu aucun se faire annoncer qu'il etait recalle! inquietant?)

Au guichet, je remet mon formulaire duement rempli (tampon de validation pour la vue et timbres fiscaux) et une guichetiere m'invite a me creer un code barre pour l'enregistrement de mon dossier, c'est aussi une sorte de code confidentiel que je dois conserver avec moi.

blogCIMG9108_rsLe code barre se fait en 12 secondes, et je me retrouve a attendre. Pres d'une demi heure d'attente (la c'etait long, je regardais du coin de l'oeuil la casette video qui passait pour faire patienter les gens, et qui mettait en scene des reconstitutions d'accidents de tous les jours, puis des images de vrais accidents, avec tout ce qu'il peut y avoir de plus choquant comme images...sic). Le guichetier m'appelle (Pele de France! Pele de France!), me redonne mon formulaire et m'envoie au rez-de-chaussee afin de me faire tirer le portrait...bonjour, asseyez vous, merci...une usine si bien rodee qu'alors meme que je suis la seule a venir a la photographie a cette heure la, la photo est expediee en 45 secondes... et oui, si une photo d'identite est obligatoire pour le dossier, la photo du permi de conduire est prise sur place par les ordinateurs officiels du bureau des permis de conduire. (zut, cette jolie photo ne sera pas celle de mon permis! zut, je ne me suis maquillee que legerement...et surtout, zut, ce bouton sur mon menton aujourd'hui va etre sur mon permis!!!)

On me dit d'aller au troisieme etage...c'est la que sont delivres les permis de conduire. La guichetiere m'informe qu'il y a une bonne heure d'attente entre le moment ou on se fait tirer le portrait et le moment ou l'on recoit son permi de conduire. J'en profite pour faire une visite des lieux, blog en main. Je passe donc devant cette salle ou les personnes qui renouvellent leur permis visionnent ce fameux film sensibilisant les conducteurs a la conduite en etat d'ivresse (un vrai drama, je l'ai entendu deux fois, un homme qui boit deux verres, ne trouve pas de taxi pour rentrer, alors decide de conduire sa voiture, renverse quelqu'un et sa vie toute entiere se retrouve brisee par cet accident - voyez les commentaires sur le blog de cable a ce sujet!). Puis je me promene entre les salles ou les gens passent le code de conduite, la salle de sensibilisation aux codes de la route, la salle de simulation de conduite pour les seniors (ils doivent conduire devant un ecran d'ordinateur pour pouvoir re-valider leur permis), et la salle d'attente ou les jeunes revisent leur code.

blogCIMG9102_rs blogCIMG9104_rs blogCIMG9111_rs

Mon permis est pret pile poil une heure apres la photo (un cadran affiche le dernier numero de dossier pret pour transmettre l'information aux personnes en attente). Mon nom sur ce document est "Armelle Nancy Christ-".... et oui, trop long, comme bien souvent au Japon, tout ne passe pas! Mon nom entier est inscrit au dos du permis, la ou on ecrit les "details et precisions"! Ce n'est pas grave, je serais protegee dans ma conduite par St Christophe aussi ;-)

On me remet un petit carnet de conseils de base et un resume des panneaux existant dans le code japonais. Beaucoup ressemblent a ceux que nous avons en France...mais deux attirent mon attention, je ne les connaissais pas...et a mon avis, il vaut mieux savoir leur signification si on ne veut pas se retrouver devant une route barree apres s'y etre engage...

blogCIMG9140_rs blogCIMG9141_rs

Je peux enfin demander mon permis de conduire international. Il n'y a pas foule au guichet pour un permis international: en moins de 10 minutes, je demande des informations, rempli mon formulaire, achete mes timbres fiscaux a 2650 yens et recoit mon permis de conduire international...au nom de Armelle N.C. cette fois. Quand je me souviens des demarches en France pour un permis international, je suis agreablement surprise par cette rapidite!

Pour l'obtention du permis, je n'ai pas eu a passer le code ni le test de conduite YEAH!!! (c'est parce que je suis francaise et qu'un accord existe entre la France et le Japon pour ca...je serais tentee de dire "encore heureux!"...le permis de conduire international Francais n'est pas valide au Japon alors que le permis international japonais est valide en France!!)

Il m'aura fallu un peu moins de trois heures et pres de 7150 yens pour obtenir mes deux permis. (+1800 yens environ pour la traduction du permis par l'ambassade de France).