Je l'avais annonce lors de mon article sur la gare de Shinjuku un samedi soir, voici donc un petit best off de differents dormeurs croises ca et la... mais essentiellement dans les trains, par lesquels je commence (le couple etait ensemble, je precise).

CIMG0426 CIMG9988 DSC_4362

Nous avons vu cette personne plusieurs fois le matin sur la Toyoko, avec une position extremement etudiee et a chaque fois a la meme place... visiblement ses nuits sont trop courtes (comme c'est souvent le cas par ici !) et il faut les finir dans le train.

CIMG9919

Celle-ci est je pense repartie dans l'autre sens, car elle ne s'est pas reveillee en arrivant au terminus. Il arrive souvent de voir les dormeurs se reveiller en sursaut, parfois juste a temps, parfois trop tard. Dormir dans le train est une activite a risque lorsqu'il s'agit de ne pas manquer sa station... moi, ca me stresse !

CIMG0225

Attitude extremement elegante (!) pour cette dormeuse, qui a pas mal varie les positions, se rapprochant tres fortement de sa voisine pour finir finalement calee contre le rebord lorsque celle-ci est partie, il faut avouer que c'est incontestablement la meilleure position. Il est relativement frequent de voir une personne terminer contre l'epaule de son voisin ou de sa voisine, celui-ci restant generalement sans autre reaction qu'un regard desaprobateur ou interrogatif (que le coupable ne peut bien evidemment pas voir). Lorsque ce dernier se reveille, il est au mieux confus (c'est arrive a une jeune fille qui avait termine sa course sur l'epaule d'un camarade francais de passage pas ici), mais bien souvent trop fatigue pour lutter et finit a nouveau sur l'accueillante epaule.

CIMG0421 CIMG0422

 

CIMG0425 CIMG0429 CIMG0430

Mais la sieste ne se limite pas au train, on peut aussi croiser des personnes finissant ainsi leur pose du midi, comme cet exemple pris chez Pronto a Shinjuku

CIMG0285

Galerie vraisemblablement mise a jour de temps en temps...

Pour ce qui est d'Armelle et moi, il nous arrive parfois de succomber a cette coutume locale, la fatigue aidant (Armelle plus que moi... mais chut, c'est un secret !).