Aujourd'hui, comme presque tous les vendredi depuis plusieurs semaines je me suis rendu chez Nissan. C'est en dehors de Tokyo, a Atsugi, j'y vais en train jusque Hon-Atsugi et de la, il faut prendre un taxi... occasion donc de parler un peu plus de ce travail qui semble nettement plus repandu ici qu'en France... peut-etre tout simplement parce qu'il est aussi plus frequent de le prendre que ca ne l'est en France, corollaire probable de l'utilisation massive du train : le train ne va generalement pas jusqu'a notre destination finale et depuis la gare, il est tres commode, facile et pratique de prendre un taxi. Ca tombe bien, il y a presque toujours un arret/une station... encore faut-il eviter les heures de pointe comme moi ce matin si on ne veut pas faire la queue.
Que dire sur les taxis japonais :
- ils sont comme tous les autres chauffeurs du monde, ce qui veut dire qu'ils conduisent tres mal (je mets toujours ma ceinture quand je le peux).
- quand on sort un tout petit peu des sentiers battus, il faut etre capable de les guider jusqu'a la destination finale, sinon, malgre le GPS qui bien souvent equipe leur taxi, ils sont completement perdus ! Et meme avec une carte, on n'est pas assure d'arriver a la destination finale, des collegues francais recemment en visite a Tokyo en ont fait l'amere experience dernierement... ils ont du guider le chauffeur qui ne comprenait pas cette derniere (peut-etre parce qu'elle etait ecrite en romaji).
- ce sont presque toujours des seniors : a l'exception notable d'un de mes chauffeurs a l'allure de Rock-star des annees 70 et qui devait etre dans la trentaine, les chauffeurs donnent bien souvent l'impression d'avoir l'age de la retraite bien passe.
- tous les taxis, a quelques exceptions notables, se ressemblent : deux modeles domninent outrageusement, Nissan Cedric et Toyota Crown. Elles semblent venir tout droit des annees 70 (ou meme avant), c'est surement le cas, mais elles sont encore produites et on trouve meme leur catalogue chez Nissan !

CIMG1138

- presque tous les taxis ont la meme decoration interieure a base de dentelle... c'est dans le catalogue accessoires du constructeur de toute facon !
- on n'ouvre pas sa porte dans le taxi, on ne la ferme pas non plus... c'est automatique !

CIMG1130

- la nuit, Tokyo appartient au taxi : on ne voit quasiment qu'eux !

CIMG1301

- on peut monter a quatre dedans sans probleme (essayez en France !), mais il ne faut pas avoir de bagages, meme a deux : le coffre est ridicule, souvent ampute par le reservoir de GPL, le plumeau et un tas d'autres accessoires. Un chauffeur nous a refuse parce qu'on avait trop de bagages une fois !
Au final, j'ai du prendre en 3 ans de presence au Japon le taxi bien plus de fois que je ne l'avais ma vie entiere auparavant, y compris pour des courses ridiculement courtes, c'est a dire pour remplacer par forte pluie les 10minutes de marche qui separent la maison de la gare. Le meilleur, c'est que les chauffeurs ne ralent meme pas de devoir faire de si petites courses.