Laurent vous avait deja parle dit que nous apprecions les Ramen, soupe de nouilles qui representent tout un pan de culture gastronomique japonaise.

Le mois dernier, le magazine Dancyu (magazine culinaire lu par les chef cuisiniers japonais) consacrait un numero special aux Ramens. Notre voisin en metro le lisait, et nous, discrets comme pas deux, bavions sur son epaule de voir des ramens au demeurant si delicieux. C'est alors que nous partions en quete de ce Dancyu aux bonnes adresses que nous sommes tombes sur cet autre guide des ramens de Tokyo et sa region:

JapanCIMG2905_

Apres l'avoir feuillete, c'est armes de nos post-its que nous elisons nos meilleures adresses ...ou plutot, les photos qui nous donnent le plus envie. Pour le premier essai, nous nous rendons dans le quartier de Takadanobaba, qui se presente avec cette photo: A gauche comme a droite, des ramen-ya de partout!

JapanCIMG2902_

C'est le Tsukemen-ya Himawari (つけ麺屋ひまわり)qui retient notre attention avec son shachu grille (viande de porc, une sorte de lard roule) et sa soupe a base d'os de femur de porc et de preparation de 4 poissons  (dont du macro) reduits en poudre. A l'entree du magasin, la serveuse nous a gentillement guide dans notre choix de tickets devant la machine pour etre surs de bien manger ce que nous avions repere dans le magazine.

JapanCIMG2903_

JapanCIMG2879_ JapanCIMG2878_ JapanCIMG2880_

He bien nous dirons que nous avons eu le nez creux puisque la soupe, mijotee pendant deux jours, etait tout simplement delicieuse, le shachu grille fondait dans la bouche, l'oeuf etait bien gere, et les mens, refroidis aussitot sortis de l'eau afin de garder la texture ni trop molle ni trop dure etaient...ni trop mous ni trop durs...enfin, je veux dire, heu, agreables a aspirer (vous savez, ca qu'on nous interdit de faire avec les spaghettis quand on est enfant, he bien ici c'est bien eleve, si si, et ca fait plaisir au chef en plus,... et aux cravates et aux chemises aussi!)

JapanCIMG2886_

Nous avons aussi pris des Ramens, avec mens et soupe differente. Ces ramens etaient bons aussi. ils ont souffert de passer en bouche apres les tsuke-mens tant le bouillon de ces derniers etait bon, mais ils etaient tres bien aussi.

JapanCIMG2882_

La difference entre les Tsuke-men et les ramens, vous pouvez le voir sur les photos ci dessus.

Les ramens: Les pates sont servies directement dans le bouillon. Il faut donc les manger vite (alors qu'elles sont encore brulantes...d'ou les "slurps" pour les manger) pour ne pas les laisser ramolir dans la soupe chaude.

Les tsuke-mens: c'est une façon moderne qu'on voit de plus en plus souvent maintenant. Les mens sont refroidis et servis a part. On trempe les nouilles froides dans le bouillon chaud (elles se rechauffent a ce moment la) et on "slurpe" de la meme façon que de ramens. dans ce cas, les mens restent d'une bonne texture, mais de la meme façon que les mens se rechauffent rapidement au contact de la soupe, la soupe refoidit assez vite.

Ce sont des plats qui se mangent vite, une sorte de fast food cote client, et pourtant, la preparation de la soupe demande de longues heures  et beaucoup d'attention de la part du chef de cuisine.
Nous avons repere quelques autre ramen-ya en faisant une petite balade digestive dans les rues de Takadanobaba... (assortis de queues impressionnantes parfois, meme a trois heures de l'apres midi) c'est sur, nous reviendrons dans ce quartier!