Une fois n'est pas coutume, je vous copie ici l'integralite d'un article paru sur Aujourd'hui le Japon... dont voici malgré tout le lien!

Le 25/3/2008 à 10h07 par ALJ
Marre des gens avachis dans le train? De ceux qui parlent forts ? La ville de Yokohama a décidé de tout mettre en œuvre pour que la discrétion nippone reste la règle, a commencer dans les transports en commun A Yokohama, ces comportements appartiendront bientôt au passé.
 metro_avachi
La ville de Yokohama vient de recruter, pour son métro, une police des bonnes manières.

Ce sont ainsi 11 retraités, âgés de 70 à 80 ans, qui vont arpenter les lignes de métro de la ville afin de rappeler aux passagers le comportement à avoir lorsque l'on prend le train.

Selon les officiels de la ville, cette solution a le double avantage de rappeler aux usagers les rudiments de bonne conduite et également de faire un peu d'argent de poche aux personnes âgées qui toucheront 1000 yens (8 euro) par heure de patrouille.

Ils seront toutefois accompagnés d'un agent de sécurité au cas où les usagers n'apprécieraient pas la remontrance.

Cet article est intéressant a plusieurs titres. Tout d'abord, il est frappant de constater l'age des retraites engages: de 70 a 80 ans ! Il faut savoir qu'ici, les pensions de retraite peuvent etre tres faibles et il est relativement courant de voir des personnes âgées effectuer de petits boulots plus ou moins penibles. Ensuite, cette campagne fait echo a la campagne "Metro manners" qui ornait un certain nombre de Passnets du temps ou ils existaient encore. Si certaines recommandations faisaient preuve de bon sens (ne pas ecouter trop fort la musique pour ne pas importuner les voisins, ne pas garder son sac dans le dos dans le train, ...), d'autres sont plus discutables (critiquer les femmes qui se maquillent dans le train, je ne vois pas trop qui cela dérange, elles font generalement attention aux gens !) et donnent parfois l'impression de prendre les adultes pour des enfants.

Pour ce qui concerne l'article et les gens avachis dans le train... gaijin que je suis, je ne vois pas trop pourquoi il faudrait une "police", il suffit de se prendre en charge et 1. de se manifester aupres de son voisin lorsque celui-ci s'endort sur vous (un leger mouvement d'epaule suffit generalement a lui faire comprendre que vous ne souhaitez pas lui servir d'oreiller) 2. d'indiquer par un aimable mais ferme すみません que vous convoitez la demi-place supplementaire que le passager indelicat s'est octroye avant de vous assoir pour de bon (d'accord, la, c'est une methode brutale d'occidental, mais franchement, je trouve ridicule de devoir employer des gens pour arriver a ce resultat !). Le seul danger de la methode etant que parfois, les gens peuvent "peter un plomb" et devenir violents, comme l'article le suggere, comme certains faits divers l'ont montre par le passe et comme les derniers temoignages d'Armelle me le laissent penser (elle a recu aujourd'hui un coup de pied d'un "vieux" qui convoitait sa place aupres de la porte !).

A noter que tous les usagers de trains et metros ne sont pas si individualistes et mal aimables et qu'il nous est souvent arriver de voir une personne se lever et changer de siege pour nous permettre Armelle et moi de nous assoir cote a cote. (Et nous le faisons egalement)

Edit de Armelle: Je precise que le "vieux" n'etait pas non plus un vrai vieux, il devait etre age d'une cinquantaine d'annees bien tassees tout juste. Ce monsieur m'a donne ce coup de pied au moment ou il est sorti du train alors que je lisais tranquillement un magazine. Je dois avouer avoir ete tres surprise par ce geste inattendu qui a choque tous les autres passagers egalement. Nous etions entres a la meme station dans le train, lui un peu apres moi, il avait vu l'espace vide, vous savez, cette place debout au coin qui permet de poser ses sacs sans deranger le passage, mais je m'y suis mise peut etre une demi seconde avant qu'il ne se jette dans le train. C'est a ce moment la qu'il m'a bouscule une premiere fois. Peu courtois de sa part, je ne voyais aucune raison de deplacer mes affaires. Ok, je sais, ca pourrait etre pire en France et je devrais m'estimer heureuse d'etre dans un pays si sur que le Japon, mais je n'ai jamais ete bouscullee de la sorte a Rennes pour une place pres d'un poteau dans le bus!