Il semblerait que ma prof de japonais ait decide de me faire plus parler pendant les lecons ces derniers temps. Tres peu de theorie, beaucoup de discussion. J'ai ainsi passe mon cours de la semaine derniere a parler du systeme educatif francais (exercice tres eprouvant en japonais... c'est deja assez complique a expliquer le pourquoi du comment des differentes filieres scientifiques et economiques en francais) et a le comparer au systeme japonais. Celui-ci semble plus simple : tout le monde fait les memes etudes jusqu'a 18 ans, on ne redouble pas ici et il n'y a pas vraiment d'examens avant celui d'entree en fac (j'espere avoir bien compris ce que m'a raconte ma prof!). Ca m'a a vrai dire un peu surpris... mais chacun son systeme. Le sujet d'aujourd'hui fut la perception du Japon a l'etranger et ca a devie sur la nourriture et les baleines.
La nourriture parce que tout le monde a l'image d'une nourriture japonaise saine et equilibree... mais qu'en realite Armelle et moi pensons qu'elle ne l'est pas tant que ca et nous nous demandons regulierement comment les Japonais font pour ne pas etre plus gros. En effet, entre les abus de biere, les ramens, certes delicieuses mais au bouillon et a la viande bien gras, le とんかつ (tonkatsu - cote de porc panee/frite), les コロッケ (croquettes frites : on y met un peu tout et n'importe quoi dedans mais souvent une sorte de bechamelle aux crevettes, aux champignons, ...), les morceaux de viande a griller qui ont souvent pas mal de gras... les aliments caloriques sont assez nombreux ! Peut-etre ce qui les sauve est leur relative aversion pour les produits sucres qu'ils ne grignottent pas a longueur de journee (meme si je me demande si ce n'est pas en train de changer parmi les jeunes generations).
Les baleines parce que vu les dernieres news, c'est un des points sur lesquels ils sont pas mal critiques et je dois avouer que j'ai du mal a comprendre la volonte tenace du gouvernement a defendre cette activite. J'ai deja mange de la baleine, mais sans la commander... ce fut un accident de parcours. Autant je peux comprendre l'attrait pour le thon ou d'autres poissons, qui ont un gout affirme et savoureux, autant cette viande m'a laisse sur ma faim : rien de particulier, d'original a son sujet (en tout cas en sushi). On parle de tradition seculaire au Japon et que c'est pour ca qu'il faut maintenir cette pratique... peut-etre. Mais dans ce cas, qu'on n'utilise pas une pseudo excuse scientifique pour justifier l'abatage de 1000 baleines par an... ca fait un peu passer pour des incapables les scientifiques locaux ! Il faut noter qu'on pratique aussi la peche traditionnelle au dauphin (!), pratique particulierement barbare et sanguinaire (ca ressemble pas mal a la peche au thon en Mediterannee) qui semble assez peu connue localement (j'ai questionne ma prof et un collegue... ils ne le savaient pas alors qu'on trouve facilement des videos sur Youtube - ames sensibles, s'abstenir d'aller voir le lien). La ou ca devient interessant, c'est qu'alors que les japonais trouvent les lapins mignons et ne peuvent pas comprendre qu'on puisse les manger (on ne trouve pas de lapin ici), ma prof a compare la baleine a... une vache et trouve donc tout a fait normal d'en abattre. Je dois avouer que ca me reste un peu en travers de la gorge !