Après notre passage à Hamamatsu, nous nous sommes dirigés vers Osaka pour y retrouver Germain et Isabelle et déambuler dans les rues du quartier de Dotombori.
Nous commençons notre visite de la ville par la traversée d'un des multiples passages couverts (auquel on accède en descendant à la station de métro de Shinsaibashi). Peu de photos à proprement parler du passage... mais quelques exemples des tenues excentriques que nous avons pu croiser ! A noter sur la deuxième photo les sandales que nous qualifions de "gladiateurs" qui semblent annoncer une tendance forte de cet été (nous en croisons déjà pas mal également à Tokyo).

IMG_9577 IMG_9568 IMG_9553 IMG_9582 IMG_9585 IMG_9603 IMG_9586

On en a profité pour faire quelques essayages... devinez qui se cache derrière ses magnifiques lunettes de soleil blanches !

IMG_9620

L'arcade débouche sur le Ebisu-bashi, pont qui a récemment perdu ses baies vitrées (pour notre plus grand bonheur... les photos sont nettement meilleures maintenant !), sur lequel une foule assez impressionnante se presse et duquel on a une belle vue sur la rivière dont l'aménagement des berges est maintenant presque fini, ainsi que sur les kanbans qui la bordent.

IMG_9672 IMG_9679 IMG_9703

IMG_9726 IMG_9766 IMG_9789

Après un repas rapide constitué de ramens, nous avons prolongé notre promenade dans les petites rues et arcades que l'on trouve par derrière Dotombori, en allant un peu vers Namba. En images, ça donne ceci :

IMG_9798 IMG_9801 IMG_9816

IMG_9832 IMG_9844 IMG_9856

Et en guise de dessert, Armelle a proposé à nos invités de manger des tako-yaki (je sais, elle a parfois des idées étranges, peut-être le résultat du soleil qui a tapé fort dans l'après-midi). Pour ceux qui ne connaissent pas, les tako-yaki sont une spécialité native d'Osaka que l'on trouve un peu partout dans le pays et qui, comme son nom l'indique, comporte un morceau de pieuvre (tako) et quelques autres ingrédients, le tout entouré de pâte, cuit sur une plaque spéciale munie d'alvéoles qui donnent la forme ronde à ces boules, servies couvertes d'une sauce sucrée, de mayonnaise et de "pelure" de katsuo (bonite) séchée, qui gigote sous l'effet de la chaleur. Moi, je n'aime pas trop... ça se ressent peut-être au travers de ma description pas si appétissante que ça. Et même si nous sommes sensés être allés au meilleur de tout le Japon, ça ne m'a pas plus donné envie que ça d'y goûter !

DSC_6374 DSC_6370