Le 15 août marque la commémoration de la capitulation du Japon. C'est en ce jour que l'un des précédents premier ministre Koizumi se rendait au sanctuaire de Yasukuni pour honorer les morts au combat, y compris (volontairement ou non, on ne peut pas dire) des criminels de guerre dont les restes avaient été transférés là-bas. Pas de visite officielle cette année, mais c'est malgré tout une journée où les nationalistes se montrent en force, comme à Shibuya où avait lieu ce discours.

CIMG9470 CIMG9471 CIMG9472

CIMG9473 CIMG9475 CIMG9476

Il faut noter que les véhicules bardés de multiples hauts-parleurs que l'on peut voir sur la première photo ne servent pas à retransmettre le discours mais se promènent dans les rues en faisant pleuvoir les décibels !
Par ailleurs, de tels discours ont lieu tout de même assez régulièrement, à Shibuya mais nous en avons aussi vu un à Ikebukuro - le déploiement de force est juste un peu plus léger en temps normal.