Nous sommes rentrés hier soir de Guam, où nous avons passé 5 jours de complète détente dans un cadre qui n'est certes pas aussi paradisiaque que Tahiti par exemple, mais qui malgré tout est bien agréable.
Guam est une île américaine située entre la mer des Philippines et l'Océan Pacifique. A 3h30 de vol de Tokyo, c'est une destination de vacances privilégiée des japonais, qui représentent semble-t-il 90% des touristes là-bas. Siège d'une base navale (dans laquelle nous avons failli entrer par accident au bout d'une route) et d'une base aérienne, elle accueillera bientôt des Marines venus d'Okinawa. Ce n'est donc pas une île déserte, mais une île où la présence humaine est presque constante, mais on peut y trouver quelques coins de paradis. Voici donc un petit aperçu de notre séjour.
Je commence par l'hôtel, pour lequel nous nous sommes faits plaisir. Il s'agit du Hyatt Regency Guam. Récemment refait à neuf, c'est un très bel hôtel et notre chambre fut bien agréable, tout comme la vue que nous avions depuis son balcon.

CIMG8023 CIMG8029 CIMG8035

L'hôtel est construit avec une forme de U, au centre duquel se trouve un très beau jardin comportant un réseau de piscines interconnectées (comme de petites rivières) et même un petit toboggan aquatique.

DSC_9648 CIMG8274 CIMG8395

CIMG8429 CIMG8396 CIMG8437

J'ai oublié de préciser que la destination était très populaire pour... se marier. L'hôtel dispose donc de sa propre petite chapelle avec vue sur Tumon Bay.

CIMG8392

Je finis ma petite présentation de l'hôtel par quelques images de nos repas, tous pris sous forme de buffet, tant au petit déjeuner qu'au dîner... le petit déjeuner était si copieux qu'on en a profité pour sauter le déjeuner, ce qui nous laissait bien plus libre de notre temps dans la journée. Les cocktails n'étaient pas mal non plus. Profitant d'une chaleur et d'une humidité pas trop forte, nous avons pris l'essentiel de nos repas dehors, luxe que nous n'avons que très rarement l'occasion d'apprécier au Japon !

CIMG8090 CIMG8442 CIMG8447

La majorité des hôtels se trouvent au même endroit, sur la baie de Tumon, belle baie protégée par un récif jusqu'où il semble possible d'aller en marchant dans l'eau (mais nous n'avons pas essayé). En voici quelques images, la première prise depuis Two Lovers Point, la dernière prise depuis un kayak de mer.

DSC_9632 DSC_9347 CIMG8332

Lors de notre première journée complète sur l'île, nous avons acheté notre propre masque, palmes et tuba pour pouvoir observer les fonds marins à notre guise. Notre première destination, Cocos Island, une petite île au sud de Guam, à 2km de la côte et protégée de l'océan par un récif. Le zone où l'on a pu nager était assez restreinte, les fonds guère intéressants au final, mais la population d'oiseaux de mer de l'île était bien agréable à l'œil.

DSC_9235 DSC_9187 DSC_9222

Notre périple dans le sud de l'île nous a permis de voir cette petite mangrove, habitée par de nombreux "Ghost crabs" (ou crabes fantômes).

DSC_9250 DSC_9282 DSC_9254

Nous sommes également passés à côté d'une très belle petite plage où nous avons pris quelques clichés sympathiques et ramassé quelques coquillages.

DSC_9304 DSC_9306 DSC_9311

Mais l'un de ces coquillages était en fait habité et nous avons ramené bien malgré nous à notre hôtel un bernard-l'ermite qui a dû se faire quelques frayeurs lors de ses deux chutes depuis le mini bar. Nous l'avons trouvé bien mignon, mais avons décidé de lui rendre sa liberté sur une plage où il a retrouvé quelques congénères.

CIMG8147 CIMG8159 CIMG8168

La plage où nous avons déposé notre ami est LE coin de paradis de l'île, tout au nord de l'île, le long de la base aérienne, au bout d'une route semée d'embuches.

CIMG8172 CIMG8219

Située au cœur d'une réserve naturelle, cette plage a un accès limité dans la journée (elle ferme à 16h), mais on peut malgré tout y garer sa voiture à quelques pas du rivage.

DSC_9488 DSC_9487 DSC_9500

Protégée par un récif, cette plage offre des fonds magnifiques aux coraux très colorés. Les courants peuvent être par contre assez fort et je n'ai pas trop apprécié notre expédition aquatique à cause de cela (des panneaux préviennent même du risque de noyade). Il n'est pas possible, faute d'appareil adapté, de vous montrer ce que nous avons pu voir sous l'eau, mais nous en gardons un très fort souvenir. La plage n'était pas mal non plus, et on a eu la chance de pouvoir nous installer deux jours de suite sous son unique palmier !

DSC_9506 DSC_9584 DSC_9514

Pour finir ce billet déjà un peu long, tout d'abord quelques images de l'intérieur de l'île. Les supérettes nous ont pas mal surpris par leur look. Vous pourrez aussi remarquer sur une image les poules en liberté, qui abondent, tout comme les chiens. Les églises aussi abondent un peu partout, ce n'est pas la plus excentrique que nous avons photographiée ici. On notera enfin que les règles de sécurité routière sont assez souples : personnes installées dans la benne du pick-up, motards sans casques...

DSC_9463 DSC_9453 DSC_9421

DSC_9437 DSC_9482 DSC_9473

DSC_9468 DSC_9428 DSC_9434

Notre dernière matinée s'est passée sur l'eau, dans la baie de notre hôtel, sur un kayak. Petite balade fort agréable, sous les derniers rayons de soleil de la journée. A noter le gilet de sauvetage dont l'utilité est tout de même fort discutable quand la profondeur de l'eau ne doit pas excéder les 80cm (et encore...).

CIMG8319 CIMG8306 CIMG8339

Un dernier mot sur la météo : comme vous pouvez le voir sur les photos, ciel bleu et nuages se sont partagés notre quotidien. Le nord de l'île, pourtant pas très grande (un peu moins de 50km de long), nous a semblé bénéficier d'un meilleur climat que le sud, assez souvent couvert de nuages. Nous avons eu des averses tous les jours au gré de nos déplacements, alors que nous étions dans une période dite "sèche". Aucune idée de la température, on n'a pas vu de thermomètre et il n'y en avait pas dans notre voiture de location (au gros moteur, mais dont il fallait fermer les portes une à une et dont les rétroviseurs se réglaient à la main... les exigences d'un conducteur américain ne semblent pas être les mêmes que le consommateur européen), mais elle était dans l'ensemble agréable, sauf sous le plein soleil qui tapait tout de même assez fort !