Il y a beaucoup de choses que j'apprecie dans la cuisine japonais, donc parler de plat favori est un peu difficile et exagere, mais c'est vrai que j'apprecie pas mal ces petits raviolis. Hasard du calendrier, j'en ai mange deux fois en peu de temps, la derniere fois aujourd'hui, c'est donc l'occasion de refaire un article sur eux.
La premiere fois, c'etait ce WE avec Armelle, alors qu nous etions sur Omotesando. Dans une petite rue parallele se trouve une petite echoppe toujours pleine qui sert des giozas plutot bons a un tarif tres abordable. Nous en avons pris des frits (la version la plus repandues que l'on trouve un peu partout, notamment dans les isakaya et les restaurants de ramens) et des bouillis. Ces derniers cuisent dans une grosse marmitte, rien de bien interessant a dire a leur sujet.

CIMG0082 CIMG0097

Pour les frits, ils sont mis sur une plaque chauffante (dans ce restaurant, c'est un peu industriel, voir les photos), frits d'un cote, puis on les termine 'a la vapeur', c'est a dire qu'on verse de l'eau au fond de la plaque chauffante et qu'on couvre ensuite. Ici, vous pouvez constater que le systeme est tres etudie, avec une arrivee d'eau directe !

CIMG0104 CIMG0095 CIMG0098

Aujourd'hui, j'etais de retour a Utsunomiya pour aller chez Honda. J'y avais mange de tres bons giozas la derniere fois, nous sommes retournes dans le meme restaurant avec mes collegues.

CIMG9639 CIMG9628

La aussi, deux version : des bouillis a pate verte et des frits, mais il faut noter leur pate plus epaisse, qui a tres nettement ma preference !

CIMG9634 CIMG9637 CIMG9638

J'en profite aussi pour montrer les ingredients de la sauce qui sert d'accompagnement, a savori sauce soja, vinaigre et huile pimentee.

CIMG9633

Et pour finir, pour prouver qu'Utusnomiya est bien la ville du giozas, deux photos prises sur le quai en attendant mon Shinkansen : on peut ramener des giozas en omiyage !!!

CIMG9641 CIMG9640